Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR

ACTU-TENNIS
Le Blog

Vous êtes le  visiteur !

jawdropTOUT ce que vous devez voir et savoir sur le monde du tennis et ses stars. Les derniers potins, les vidéos des matchs, les propos insolites sont ici !

 

english.png    english2.png
Webmaster: Moïse
Contact: contact@actu-tennis.net
Facebook - Twitter - Forum

 

Rechercher

/ / /
Roddick Date de Naissance: 30 Août 1982
Nationalité: Américain
Taille:1m88
Poids: 88kg
Titres: 29
Style de Jeu: Droitier, Revers à deux mains
Devenu Pro: 2000
Site internet | Photos

 

CATEGORIE TITRES TOURNOIS
GRAND CHELEM 1 US Open 2003
MASTERS 1000 4 Montréal 2003
Cincinnati 2003 , 2006

Miami 2004 , 2010
500 SERIES 7 Washington 2001 , 2005 , 2007
Dubaï 2008

Memphis 2002 , 2009
250 SERIES 17 nc.
MASTERS CUP x x



BIOGRAPHIE

 

Considéré comme le meilleur serveur de l’histoire du tennis international, Andy Roddick est un joueur américain ayant fait ses premiers pas sur le circuit professionnel en 2000.

 

2000 – Chez les juniors, il remporte l’Open d’Australie contre Mario Ancic et l’US Open sans perdre un seul set, et devient le premier américain à s’imposer à Melbourne depuis Butch Buchholz (1959) et le premier au top du classement junior depuis Brian Dunn (1992). Sur le circuit ATP, il remporte son premier match à Miami mais perd au 2e tour contre Agassi, tout comme il le fera encore quelques semaines plus tard à Washington, en 1/4 de finale.

 

2001 – il devient le plus jeune joueur à intégrer le top 20 et le premier junior a remporter 3 titres la même année (Atlanta, Houston et Washington) depuis Pete Sampras. Il effectue sa première sélection en Coupe Davis et gagne ses 3 matchs. A Roland Garros, il atteint le 3e tour et les 1/4 de finales à l’US Open.

 

2002 – il est le plus jeune américain à se hisser dans le top 10 depuis Chang (1992). Il remporte Houston et Washington et effectue une jolie performance à Delray Beach où il termine finaliste. A Toronto, il perd sa première finale en Masters séries contre Guillermo Canas et effectue le doublé à l’US Open en atteignant les 1/4 de finale.

 

2003 – il est sacré n°1 mondial à tout juste 21 ans et devient le plus jeune américain à effectuer cette performance au terme d’une saison remarquable où il remporte 6 titres sur 3 surfaces différentes en 8 finales disputées (Montreal, Cincinnati, US Open, Sankt Pölten, Queen’s, Indianapolis)

 

2004 – Il remporte 4 titres (San Jose, Miami, Queen’s, Indianapolis) et amène son pays jusqu’en finale de la Coupe Davis. Sur 92 matchs disputés, il en remporte 74 et se hisse aux cotés de Federer sur le podium des meilleurs résultats de l’année. C’est cette année qu’il enregistre également le service le plus rapide du circuit, avec une balle à 249 km/h lors d’un match de demi-finale de Coupe Davis, ainsi que le record d’aces marqués en une année (1017)

 

2005 – Il décroche le 20e titre de sa carrière à Lyon et accède à la finale de Wimbledon et Cincinnati où il perd contre Roger Federer. En fin d’année, affecté par une blessure au dos, il doit renoncer à la Masters Cup de Shanghai pour laquelle il s’était qualifié.

 

2006 – Aux côtés de Jimmy Connors, son nouvel entraineur, il effectue une finale à Indianapolis mais quelques contre-performances le font sortir du top 10 pour la première fois depuis le 28 octobre 2002. Grâce à son titre à Cincinnati contre Ferrero, il réintègre le top 10 puis accède à sa 4e finale à l’US Open où il perd contre Roger Federer. En demi-finale à Moscou pour la Coupe Davis, il perd la première rencontre face à Marat Safin puis s’engage dans un véritable bras de fer contre le Russe Dmitry Tursunov qui finit par remporter la victoire au terme de 4h28 de jeu.

 

2007 – Il atteint les 1/2 finales de l’Open d’Australie où il est stoppé par Roger Federer. En Mars, il perd contre Nadal à Indian Wells et poursuit par un 1/4 de finale à Miami où il se blesse à la jambe face à Andy Murray. Il revient quelques semaines plus tard pour défendre les couleurs de son pays en 1/4 de finale de Coupe Davis et devient le premier américain à remporter la Coupe sans avoir perdu un match, depuis Pete Sampras en 1995. Pour la 6e année consécutive, il finit dans le top 10 en fin d’année et se qualifie pour la Masters Cup où il atteint les 1/2 finales.

Il domine le circuit ATP avec un record de 35 victoires pour 12 défaites en tie-break, incluant une série de 18 tie-breaks remporté de Février à Juillet, stoppé par Gasquet à Wimbledon.

 

2008 – Il débute la saison en s’emparant du tournoi de San Jose et Dubai. Puis il atteint les 1/2 finales à Miami après avoir remporté son premier match contre Roger Federer suite à une série de 11 défaites consécutives. Grâce à de nombreux progrès sur terre battue, il atteint les 1/2 finales à Rome mais doit se retirer de la compétition suite à une douleur à l’épaule. Après quelques semaines de repos, il revient pour la saison sur herbe et se hisse jusqu’en 1/2 finales au Queen’s. A Wimbledon, il effectue sa moins bonne performance en perdant dès le 2e tour face au Serbe Janko Tipsarevic. Il termine néanmoins très fort sa saison en atteignant la finale de Los Angeles, les 1/4 de Finale à Washington et à l’US Open où il perd contre Novak Djokovic. Durant la tournée américaine, il remporte le tournoi de Beijing.

 

Au terme de l’année, il se qualifie pour sa 6e Masters Cup consécutive mais déclare forfait suite à une blessure à la cheville survenue lors d’une séance d’entrainement. Il finit dans le top 10 pour la 7e année consécutive et, pour la première fois de sa carrière, a remporté une victoire sur chacun des 3e premiers mondiaux au cours de la même année (Federer, Nadal, Djokovic). Il est également l’un des rares joueurs à avoir atteint, au moins, les 1/4 de finales de 13 tournois sur un total de 19 joués.

 

2009 – Il débute sa saison par une finale à Doha face au britannique Andy Murray puis enchaîne par une 1/2 finale à l’Open d’Australie ainsi qu’à San Jose. Il capture le 27e titre de sa carrière à Memphis face au Tchèque Radek Stepanek et participe à la qualification de son équipe de Coupe Davis en battant l’équipe Suisse.

 

Puis, dans les Masters 1000 de Indian Wells et Miami, il se distingue par une demi-finale face à Rafael Nadal et un 1/4 de finale face à Roger Federer. Sur terre battue, il effectue son meilleur record en atteignant le 4e tour du tournoi de Roland Garros où il s’incline face à Gaël Monfils. Sur herbe, il est contraint de se retirer pour blessure au genou au tournoi du Queen’s mais revient en force à Wimbledon où il bat successivement Hewitt et Murray pour s’offrir une 3e finale qu’il dispute contre le Suisse Roger Federer. Malgré une très belle combativité, il s’incline lors du plus long 5e set d’une finale de Grand Chelem, sur le score de 16-14, après avoir enregistré le gain de 37 jeux de service consécutif.

 

Après 5 semaines d’absence, il revient pour la tournée américaine pendant laquelle il atteint la finale de Washington puis les 1/2 finales à Montreal où il perd à chaque fois contre l’Argentin Juan Martin del Potro. A l’US Open, il s’incline précocement face à son jeune compatriote John Isner puis se retire de la tournoi asiatique en raison d’une blessure au genou gauche, ainsi que de la finale Barclays ATP World Tour de Londres.

 

Il est le deuxième joueur toujours en activité à terminer l’année dans le top 10 sur un total de 8 années consécutives, aux côtés de Roger Federer. Il est également, avec le Suisse, le seul joueur toujours en activité à remporter au moins un titre sur 9 années consécutives. Il totalise de 35 victoires pour 11 défaites sur dur, 9 victoires pour 2 défaites sur herbe et 33 tie-breaks gagnés sur un total de 45 disputés cette année. Il détient le record de pourcentage au 1e service (70%).

 

2010 – A VENIR

 

Partager cette page
Repost0