Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR

ACTU-TENNIS
Le Blog

Vous êtes le  visiteur !

jawdropTOUT ce que vous devez voir et savoir sur le monde du tennis et ses stars. Les derniers potins, les vidéos des matchs, les propos insolites sont ici !

 

english.png    english2.png
Webmaster: Moïse
Contact: contact@actu-tennis.net
Facebook - Twitter - Forum

 

Rechercher

4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 08:22

blahblah logoC'est la question que se pose la radio RMC concernant les exploits récents du serbe Djokovic. Si ses 24 victoires consécutives le placent, cependant, loin des recordman Vilas (46) Lendl (44) Borg (43) McEnroe (42) ou encore Federer (41), il n'en reste pas moins l'homme fort de ce début de saison.

Toujours invaincu, pensez-vous qu'il est en mesure de rivaliser avec le majorquin Nadal sur terre battue et continuer ainsi sa série impressionnante de victoires?



« Ça a été très serré. C’est l’une des plus belles finales que j’ai eu à jouer de ma vie, lâchait celui qui compte désormais 22 titres à son actif. C’est un plaisir et un honneur d’avoir eu à jouer cette rencontre contre mon ami et ce formidable joueur qu’est Rafael. » Djokovic est par ailleurs le premier à réaliser le triplé Australie-Indian Wells-Miami depuis Roger Federer en 2006. A 23 ans, le récent vainqueur de la Coupe Davis s’affirme comme un potentiel numéro 1 mondial. D’autant qu’il s’impose de plus en plus souvent contre le duo Federer-Nadal, jusqu’alors indéboulonnables. En 2011, il compte trois victoires en trois matchs contre Federer et deux succès contre Nadal en autant de rencontres.

Rendez-vous à Monte-Carlo
Mais cette supportrice avait parfaitement raison en hissant sa pancarte : « Nadal or Djokovic, you are both winners » (Nadal ou Djokovic, vous êtes tous les deux les vainqueurs). Tout simplement parce que les deux hommes ont offert un véritable récital. Mais là où Nadal épuisait ses adversaires, il semble être tombé sur plus fort dans le domaine physique. « Lorsque les matchs étaient difficiles, c’était en général Nadal qui s’imposait, note justement Patrice Dominguez, l’ex-DTN français. Il est cette fois tombé contre plus fort que lui dans ce domaine. On disait que Djokovic avait fait des progrès sur le plan psychologique et qu’il était le plus fort du circuit. Il l’a prouvé, malgré un match mal embarqué. Il a su ne pas s’affoler et refaire son retard et à la fin du match, c’était le plus costaud. »

Place maintenant à la saison sur terre battue avec le tournoi de Monte-Carlo dès dimanche prochain. Face à Nadal, il ne compte aucune victoire pour neuf défaites sur cette surface. On en saura alors un peu plus sur ses futures ambitions… 

[ Lire Article ]
Partager cet article
Repost0

commentaires