Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR

ACTU-TENNIS
Le Blog

Vous êtes le  visiteur !

jawdropTOUT ce que vous devez voir et savoir sur le monde du tennis et ses stars. Les derniers potins, les vidéos des matchs, les propos insolites sont ici !

 

english.png    english2.png
Webmaster: Moïse
Contact: contact@actu-tennis.net
Facebook - Twitter - Forum

 

Rechercher

3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 08:05

InterviewsDéjà qualifié pour la finale ATP World Tour de Londres, Tomas Berdych a joué sans pression durant une semaine qui l'a porté aux portes des 1/2 finales. Evincé par le tricolore Gilles Simon, le tchèque n'est cependant pas mécontant de sa prestation.

Gilles Simon avait le jeu pour vous empêcher de jouer comme vous le vouliez. L'impression s'est accentué ce jour, non ?
T.B. : Oui, il n'y a aucun doute là dessus. C'est son jeu. Je trouve qu'il a extrêmement bien joué, je ne l'ai pas vu jouer aussi bien depuis longtemps. Parce que sinon, il ne serait pas à la place où il est maintenant. Les joueurs français qui jouent ici en ce moment sont comme venus d'une autre planète, ils jouent très bien. Il a vraiment mérité sa victoire aujourd'hui.

Au quatrième jeu, il a sauvé trois balles de break, alors que vous pouviez mener 4-0. La clé du match est-elle ici ?
T.B. : Je pense que cela a été la clé du deuxième set en tout cas. Mais cela s'est passé comme cela. Et aussi les trois balles de break dans le dernier jeu, il a sorti de très bons services à ce moment-là. Il n'a pas très bien servi pendant le match et tout d'un coup, il sort trois aces, c'est très bien pour lui. Je ne pouvais pas y faire grand chose que jouer en défense. Et je n'ai pas eu de chance cette fois-ci.

Est-ce si difficile de bien jouer ici quand vous savez qu'il y a un grand événement à jouer la semaine prochaine auquel vous êtes sûr de participer ?
T.B. : C'est la première année que je suis dans cette position. Les deux dernières années, j'ai réussi à me battre pour chaque point car je n'étais pas qualifié pour Londres, il fallait que j'obtienne un très bon résultat. Cette année, c'était totalement différent. En fait, j'ai beaucoup aimé : car je pouvais jouer sans pression. Je n'avais pas en tête d'être obligé de me qualifier quelque part. Je jouais bien avant d'arriver ici. En tout cas, c'était bien mieux pour moi que les deux années précédentes.

Pourquoi riiez-vous à la fin du match au moment de serrer la main à Gilles ?
T.B. : Tout le monde dit que je ne souris pas assez sur le court, alors j'essaie de changer. Maintenant que je commence à sourire, on me pose encore la question, alors je ne sais plus quoi faire ! Je vais continuer à sourire.

On attend encore l'annonce officielle pour savoir si Londres va rester le lieu du Masters pendant les trois prochaines années. Êtes-vous en faveur de continuer à aller à Londres pour cette finale et si oui, pourquoi ?
T.B. : J'aimerais que cette finale reste à Londres, même si je n'ai pas expérimenté cette finale ailleurs. A Londres, l'accueil, le public, tout est bien. Je ne vois aucun point négatif. J'ai entendu dire qu'il faudrait changer d'endroit plus souvent pour que les gens nous voient un peu plus. On parle d'alterner avec Shanghai... Pourquoi devrions-nous changer quelque chose qui marche très bien ? Ce Masters est vraiment l'événement de fin d'année. C'est un gala pour le sport, alors pourquoi changer ? Changeons plutôt les tournois qui ne sont pas aussi bien préparés.

via Eurosport

Partager cet article
Repost0

commentaires

C

Une défaite "faite exprès" encore une fois
Répondre