Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR

ACTU-TENNIS
Le Blog

Vous êtes le  visiteur !

jawdropTOUT ce que vous devez voir et savoir sur le monde du tennis et ses stars. Les derniers potins, les vidéos des matchs, les propos insolites sont ici !

 

english.png    english2.png
Webmaster: Moïse
Contact: contact@actu-tennis.net
Facebook - Twitter - Forum

 

Rechercher

14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 08:05

Actuellement à Melbourne, Amélie Mauresmo, fraichement élue capitaine de l'équipe de Fed Cup, revient sur les déclarations de Marion Bartoli dans le journal l'Equipe qu'elle avait alors tenus en début d'année:

M.BARTOLI: "Ce qui change c’est que, Amé, je pense, a pris la décision de se dire : « Si après la première rencontre on ne s’en sort pas avec notre système à nous, on est prêt, pour la deuxième, à complètement ouvrir, à ce moment là, éventuellement à repenser complètement la situation. » Ce n’était pas le cas auparavant. Avec les autres capitaines, c’était une discussion en début d’année. Si ça n’aboutissait pas, c’était la même chose pour toute la campagne. Bien sûr que j’ai envie de reporter le maillot de l’équipe de France. La seule fois où j’ai joué ça s’est terminé dans les larmes avec beaucoup de tristesse, mais j’ai envie quand même d’y retourner, oui bien sûr. " (L'Equipe)

Contrairement, la capitaine a expliqué qu'aucun retour n'était envisageable sans changement du mode de fonctionnement de la n°1 nationale qui souhaite conserver son entraineur à ses côtés durant cette compétition:

A.MAURESMO: " La seule chose que je peux dire, c’est que le mode de fonctionnement en équipe que j’ai arrêté et dont je vous ai fait part fin novembre n’est pas dépendant des résultats de février. Il a été arrêté pour toutes les rencontres, pas juste pour la première et on verra après. Je peux le répéter quatre mille fois s’il le faut. C’est clair pour toutes les joueuses qui seront susceptibles de jouer en équipe de France. Après, pour le reste, il y a un dialogue qui s’est installé entre Marion et moi et les autres choses que j’ai envie de lui dire, je les lui dirai tranquillement après son match ou après son tournoi. J’ai parlé avec elle en novembre et on était complètement d’accord toutes les deux sur le fait que son fonctionnement était complètement incompatible avec celui de l’équipe de France. Il n’y a pas eu à ce moment là d’éventuelles possibilités de changement." (l'Equipe)Mauresmo.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires