Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR

ACTU-TENNIS
Le Blog

Vous êtes le  visiteur !

jawdropTOUT ce que vous devez voir et savoir sur le monde du tennis et ses stars. Les derniers potins, les vidéos des matchs, les propos insolites sont ici !

 

english.png    english2.png
Webmaster: Moïse
Contact: contact@actu-tennis.net
Facebook - Twitter - Forum

 

Rechercher

1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 08:27

alire3Un débat que relance la présidente de la WTA, Stacey Allaster, concernant les matchs en 3 sets gagnants que pourraient disputer bientôt les femmes sur les tournois majeurs !

Trois sets pour les femmes, cinq pour les hommes. Ainsi joue-t-on, lors des matches en Grand Chelem. L'effort physique produit est inévitablement inégal, selon le journaliste du Daily Yomiuri. Stacey Allaster, Présidente de la WTA, répond sans détours : "Les femmes s'entraînent aussi dur que les hommes. Nous avons toujours dit que les femmes étaient prêtes à jouer cinq sets. Ce sont les organisateurs de Grands Chelem qui nous en empêchent." Quand il s'agit de défendre les filles du circuit, la femme forte de la WTA monte au créneau.

Cette réaction relance le débat. Une fois de plus ! A l’époque de McEnroe ou Navratilova, favorable aux cinq manches, le sujet était régulièrement abordé. "Au début, les femmes jouaient en cinq sets", soulignait même Billie Jean King. La phrase peut faire sourire ou hausser quelques sourcils. Mais l'ancienne joueuse a bel et bien raison : entre 1891 et 1901, toutes les finales de l'US Open féminin se sont jouées en trois sets gagnants.

Et le majeur new-yorkais n'est pas la seule exception. Chaque année, entre 1984 et 1998, la finale du Masters féminin se déroulait en trois manches gagnantes. La dernière en date ? Martina Hingis-Lindsay Davenport avec, au final, une victoire de la Suissesse en quatre sets, 7-5, 6-4, 4-6, 6-2. En se replongeant un peu plus dans nos livres d'histoire, on se rappelle aussi quelques épiques finales : en 1996, entre Steffi Graf et Martina Hingis. L'Allemande remporte le Masters (qui se déroulait à New-York cette année) après cinq manches d'un combat acharné.

Ainsi, l’histoire semble rendre possible des matches au meilleur des cinq manches pour la gent féminine. Stacey Allaster connaît certainement ces exceptions historiques. Et, pourtant, beaucoup de choses bloquent cette évolution.

[Lire Article]

Partager cet article
Repost0

commentaires

O
<br /> <br /> Merci beaucoup :)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
O
<br /> <br /> Avec toutes les blessures sur le circuit actuel et les forfaits en + de l'ennui sur la majorité des matchs feminins, instaurer les 3 sets gagnants OUi mais seulement en Grand Chelem c'est tout !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Bonne analyse oeil de Lynx ^^<br /> <br /> <br /> <br />