Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR

ACTU-TENNIS
Le Blog

Vous êtes le  visiteur !

jawdropTOUT ce que vous devez voir et savoir sur le monde du tennis et ses stars. Les derniers potins, les vidéos des matchs, les propos insolites sont ici !

 

english.png    english2.png
Webmaster: Moïse
Contact: contact@actu-tennis.net
Facebook - Twitter - Forum

 

Rechercher

27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 08:35

ExhibitionQuel avenir pour le tennis à l'heure du numérique? C'est la question qu'a posé Eurosport à quelques grands noms du tennis, hier,  sous la présidence de l'ancien joueur Mats Wilander. Ce débat visait à améliorer la disponibilité de ce sport à tous les passionnés via les médias.

Le tennis peut-il et doit-il être sujet à des changements ? A entendre les différents acteurs du monde de la balle jaune, ce thème est aussi vieux que le monde. Pourtant, certains sont contre pour des raisons de traditions à respecter. D'autres pour, en raison d'une dynamique davantage économique. Eurosport, diffuseur des tournois de tennis tout au long de l'année, a eu l'audace de relancer le débat au sein des locaux de TF1 ce jeudi avec différents personnes aux regards et avis aussi différents que contrastés. Le but ? Essayer de savoir ce que pourrait être le tennis de demain, un "sport réservé à tous", selon un slogan bien connu de la Fédération Française de Tennis.

Le problème révélé est le suivant : la télévision est le support le plus utilisé pour regarder et apprécier le tennis, devant Internet, les journaux et magazines et les réseaux sociaux. Et la tendance de l'audience télévisée ne serait pas à la hausse, mais davantage à la baisse, voire à la stabilité. Le premier constat avancé est que le tennis a des règles compliquées, pour ne pas dire mal pensées.

Entre le mode fonctionnement du calcul des classements mondiaux et le noms des tournois qui changent en fonction des sponsors, seuls les fanatiques - ceux qui dorment avec une raquette en somme - s'y retrouvent, mais peu les autres, ceux qui tombent sur un événement par hasard si leur abonnement télévisé le leur permet ou ceux qui reprennent le contact avec ce sport une fois par an avec Roland-Garros, pour ne parler que de la population française...

De ce constat, une inquiétude du mode de consommation de ce sport et de la population qu'il touche est née, une inquiétude relayée par les uns, les acteurs économiques, et étouffée ou minimisée par les autres, les sportifs ou directeurs de tournois.

[Lire Article]

wil.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires