Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR

ACTU-TENNIS
Le Blog

Vous êtes le  visiteur !

jawdropTOUT ce que vous devez voir et savoir sur le monde du tennis et ses stars. Les derniers potins, les vidéos des matchs, les propos insolites sont ici !

 

english.png    english2.png
Webmaster: Moïse
Contact: contact@actu-tennis.net
Facebook - Twitter - Forum

 

Rechercher

18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 07:41

alirePour la première fois quatrième mondial depuis 2003, le Suisse fait l'objet de nombreuses interviews concernant son état d'esprit actuel. Peu inquiet pour son classement, il a déclaré avoir en objectif une médaille d'or aux JO de Londres en 2012. Un portrait effectué par l'Equipe Mag et selectionné par welovetennis.

Sa saison
"C'est peut-être une année difficile, mais je ne suis pas frustré. Il ne faut pas se prendre trop la tête avec les défaites mais plutôt aller de l'avant. La saison n'est pas encore terminée. J'ai renoncé à la tournée asiatique après avoir disputé le match de barrage en Coupe Davis, pour la Suisse, en Australie, mais à présent, j'ai hâte de voir la suite. Il y a encore des échéances importantes pour moi, à commencer par le tournoi « à la maison », à Bâle (31octobre-6novembre), le Masters à Londres... J'imagine que j'aurai beaucoup d'appétit pour le prochain Open d'Australie. Et je suis sûr que si je continue à travailler dur, maintenant que je me sens bien physiquement, ça firnira par payer. Je n'ai pas eu ce sentiment depuis longtemps. C'est bien de le ressentir à nouveau."

Sur son adolescence
"Je ne sais pas à quel âge les gens deviennent moins timides. Mais, vers 16 ans, c'est quand même normal d'être timide, parce que les filles de ton âge ne veulent pas trop passer du temps avec toi. Elles ont toujours deux ou trois ans d'avance en terme de maturité par rapport aux garçons de leur âge. Moi, j'avais confiance comme joueur de tennis, ou pour passer du temps avec les filles. Mais, après, pour leur parler vraiment, c'était plus difficile. Si je les aimais bien, par exemple, je me sentais « insecure » (mal à l'aise). Mais au fil des années, c'est venu, je ne sais pas comment, ni pourquoi, mais je pense que le fait de rencontrer beaucoup de gens, dont des filles, d'être entouré par des adultes, ça m'a certainement aidé à vaincre ma timidité."

La gestion de sa carrière
À 30 ans, on ne gère pas sa carrière comme on le fait à 25. C'est normal. J'ai aussi une famille, maintenant. Cela exige une organisation beaucoup plus importante qu'en 2004. Quand je voyageais tout seul avec Mirka, c'était très facile à organiser, très flexible, j'allais où je voulais. Aujourd'hui, c'est très différent. Pour faire bouger la machinerie avec les petites (ses jumelles), ce n'est pas évident. Mais je ne me plains pas. Au contraire, j'apprécie tous ces changements. Je ne suis pas là pour accumuler le plus grand nombre de victoires possible. J'apprécie davantage de trouver des solutions aux nouveaux problèmes posés. Ça ajoute du piment à l'affaire. Et ce serait triste - si tu repenses à tes rêves de gosse - de vivre cette vie de joueur de tennis de façon totalement routinière. Car il s'agit d'un tout avec une remise en question chaque jour. Quand je viens m'entraîner ici à 8 heures du matin, je suis content. Ça fonctionne ou pas, mais au moins, je tâche de faire de mon mieux. Du coup, si ça marche, je me sens plus fort dans la tête.

[Lire Article]
fed

Partager cet article
Repost0

commentaires