Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR

ACTU-TENNIS
Le Blog

Vous êtes le  visiteur !

jawdropTOUT ce que vous devez voir et savoir sur le monde du tennis et ses stars. Les derniers potins, les vidéos des matchs, les propos insolites sont ici !

 

english.png    english2.png
Webmaster: Moïse
Contact: contact@actu-tennis.net
Facebook - Twitter - Forum

 

Rechercher

7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 06:55

alireVoici un mois que le champion majorquin ne s'est plus présenté sur un court de compétition. Une longue attente pour son public qui appréciera davantage son retour à Indian Wells où il s'aligne cette semaine. Mais qu'attendre exactement d'un si long repos?

Depuis plus d'un mois, Rafael Nadal est resté à l'écart. Pas de premier tour de Coupe Davis pour le Majorquin, pas de tournée dans le Golfe malgré les appels du pied des organisateurs de Dubaï qui souhaitaient réunir un plateau exceptionnel pour les vingt ans du tournoi. Depuis l'épique finale de l'Open d'Australie, le n°2 mondial a privilégié le repos. Pour une bonne raison, c'est la plus longue période sans compétition qu'il peut s'octroyer dans une saison. La coupure dont bénéficie la plupart des joueurs de mi-novembre jusqu'à début janvier représente pour eux une véritable intersaison. Pas pour Nadal qui, après le Masters de Londres, a enchaîné avec la finale de la Coupe Davis en décembre puis la préparation pour l'Open d'Australie.

Ces cinq semaines post-Melbourne, le Majorquin y tenait vraiment. Il a mis à profit cette période, son intersaison à lui, pour effectuer le gros de son travail physique en prévision des sept prochains mois intenses, menés sur tous les fronts, jusqu'au lendemain de l'US Open. Entre-temps, le programme est pantagruélique: tournée nord-américaine avec les deux premiers Masters 1000 à Indian Wells et Miami, retour en Europe pour le lancement de la saison sur terre battue jusqu'à Roland-Garros, un été musclé avec Wimbledon et les Jeux Olympiques avant de retourner aux Etats-Unis pour Toronto, Cincinnati et Flushing Meadows. Sans compter une éventuelle demi-finale de Coupe Davis une semaine après la finale à New York.

[Lire Article]

Partager cet article
Repost0

commentaires