Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR

ACTU-TENNIS
Le Blog

Vous êtes le  visiteur !

jawdropTOUT ce que vous devez voir et savoir sur le monde du tennis et ses stars. Les derniers potins, les vidéos des matchs, les propos insolites sont ici !

 

english.png    english2.png
Webmaster: Moïse
Contact: contact@actu-tennis.net
Facebook - Twitter - Forum

 

Rechercher

30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 07:44

Le combat titanesque qui a opposé Novak Djokovic et Rafael Nadal fait couler beaucoup d'encres. Après les analyses des spécialistes Leconte et Mouratoglou,  les acteurs principaux de cette finale de 6 heures se sont exprimés sur leurs performances respectives.

R.Nadal: Nous avons disputé un grand match de tennis. C'était un très grand spectacle. J'apprécie d'avoir faire partie de cet événement. Bien sûr, j'aurais voulu gagner, mais je suis heureux de ce que j'ai fait. J'avais ma chance contre le meilleur joueur du monde aujourd'hui. J'avais l'occasion de mener 5-2 mais j'ai manqué un passing facile. D'un autre côté, j'étais mené 4-3 (0-40) au quatrième set. Tout peux arriver dans un match comme celui-là. Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas senti aussi proche de lui. C'est très positif. Ce soir, je suis très content de mon mental. Je suis très heureux de mon début de saison. Je suis sur le bon chemin. [Lire Article]

N.Djokovic: C'est incroyable, incroyable. C'est la plus longue finale en Grand Chelem de l'histoire et rien que d'entendre ça me donne envie de pleurer. Je suis très fier d'avoir participé à ce moment d'histoire, de faire partie de cette élite de joueurs à avoir gagné ce tournoi et j'étais très flatté de jouer devant Rod Laver et devant 15.000 spectateurs qui restent jusqu'à 1h30'. C'est vraiment incroyable.[Lire Article]

Toni Nadal, tonton et entraineur parfaitement fairplay de l'Espagnol, a estimé les qualités du redoutable serbe malgré la défaite douloureuse de son neveu

"Nous étions très près de la victoire. C'était un match d'un bon niveau... d'un très bon niveau même, au niveau technique, mais aussi mental. Rafa en sortira renforcé. Il a cru pouvoir gagner à la fin, mais il est tombé sur un adversaire irréprochable, qui a eu une attitude incroyable, c'est le numéro 1. Rafa a essayé de le battre de multiples manières. Mais ce qui passe contre un adversaire du premier ou deuxième tour ne passe pas forcément contre Djokovic. C'est un joueur spécial contre qui il n'est pas facile de jouer. Il attaque bien, il défend bien... il fait tout bien. Rafa est resté combatif jusqu'au bout. Malgré le résultat, nous sommes contents du jeu développé et de l'attitude affichée" (l'Equipe)

Journaliste spécialisé de tennis, Christophe Thoreau a souligné les aptitudes exceptionnelles des deux joueurs durant cette finale de 6 heures de long qui, hier, est entrée définitivement l'Histoire du Tennis.

J'avais titré mon précédent post « Super héros », suite au spectacle formidable des demi-finales de cet Open d'Australie et notamment de ce Novak Djokovic — Andy Murray, terminé 7/5 au cinquième set. Bon alors là, je fais quoi, moi, maintenant au soir de cette ahurissante finale de près de six heures entre Djokovic et Rafael Nadal (5h53, record en Grand Chelem sur l'ATP) terminée au cœur de la nuit australiennesur le score de 5/7 6/4 6/2 6/7 7/5 ? « Super méga héros », « Super top héros », « Maxi top super héros » ? On ne sait plus. On est sonné. Moins que ces deux gladiateurs bien sûr, lessivés pour un moment, et sans doute incrédules face à ce qu'ils viennent d'accomplir après leur déjà irréel duel de l'US Open. Moins que Rafael Nadal, le vaincu, puisque le tennis -mais c'est ce qui fait sa cruauté et sa beauté- n'offre pas de match nul. [Lire Article]

Enfin, Pascal Maria, arbitre de chaise officiant durant ces longues heures fut très ému d'avoir participé à un tel évènemen.

"Je ne retiendrai pas que Djokovic, mais les deux joueurs. Un match dont on va se souvenir longtemps. J’espère que les deux vont continuer à gagner des titres. On ne pense pas trop à qui va gagner, mais juste à annoncer les balles correctement et à ne pas faire d’erreur. Ils étaient tous les deux forts mentalement. On se demande comment ils font. On ne regarde pas trop l’heure. On apprécie le tennis. Je suis KO, j’ai besoin d’une bonne bière !" (RMC)

Partager cet article
Repost0

commentaires