Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR

ACTU-TENNIS
Le Blog

Vous êtes le  visiteur !

jawdropTOUT ce que vous devez voir et savoir sur le monde du tennis et ses stars. Les derniers potins, les vidéos des matchs, les propos insolites sont ici !

 

english.png    english2.png
Webmaster: Moïse
Contact: contact@actu-tennis.net
Facebook - Twitter - Forum

 

Rechercher

21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 07:49

alire2Italien d'origine, ce jeune joueur français de 20 ans se distingue progressivement sur le circuit ATP. Ne serait-ce que par son physique: quelques 2 mètres de haut et des services ultra-puissants qui lui valent sa première qualification pour le tableau finale d'un tournoi ATP, à Marseille.

On a du mal à parler de "petit" nouveau pour Albano Olivetti. Du haut de ses 2,02 m et de ses 20 ans, le Français aux origines italiennes par son grand-père s'immisce pour la première fois de sa carrière dans un tableau final sur le circuit ATP. Et le 388e mondial n'a pas fait les choses à moitié ! Après avoir sauvé ce lundi deux balles de match (6-4, 3-6, 7-6 [8] en 1h58') contre Romain Jouan au dernier tour des qualifications, il décroche le précieux sésame à Marseille. « Cela fait encore plus chaud au coeur de gagner comme ça », souligne l'Alsacien qui doit affronter l'Allemand Matthias Bachinger au premier tour de l'Open 13.

Ses 26 aces en témoignent, Albano Olivetti s'appuie sur un service canon qu'il enchaîne à la volée sur ses premières comme ses secondes balles. Comme souvent avec ce profil de joueur, la maturation est plus lente. Après avoir commencé à 8-9 ans dans un club à 500 m de chez lui à Haguenau, il suit son chemin à son rythme. « J'étais un peu en retard par rapport aux meilleurs car j'ai commencé tard. J'étais assez grand tout de suite, j'ai donc mis un peu de temps. Je progressais quand même, précise l'Alsacien, entraîné aujourd'hui par Laurent Raymond au centre national d'entraînement. Je suis allé dans un petit centre à Strasbourg. Puis j'ai eu la chance que Patrice Dominguez me fasse intégrer l'Insep. » Entraîné depuis quatre ans à Paris, il écume les Futures pour glaner des points et de l'expérience.

[Lire Article]

Partager cet article
Repost0

commentaires