Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR

ACTU-TENNIS
Le Blog

Vous êtes le  visiteur !

jawdropTOUT ce que vous devez voir et savoir sur le monde du tennis et ses stars. Les derniers potins, les vidéos des matchs, les propos insolites sont ici !

 

english.png    english2.png
Webmaster: Moïse
Contact: contact@actu-tennis.net
Facebook - Twitter - Forum

 

Rechercher

4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 16:19
M.03/04/09
Djokovic / Federer
3-6 6-2 6-3


Q: De toute évidence vous devez être frustré. C'était à 2-3, dans le 2nd set, il y a eu 5 balles de break. Vous avez tenu jusqu'à 4-2, et ensuite on a eu la pression que la roue a tourné. Vous ne pouviez pas tenir un coup droit dans le court... Une explication à cela? Le vent? La concentration?
RF: Non... j'ai eu des problèmes sur mon timing après cela. Ca a été une fin de match difficile pour moi. J'ai pensé que je jouais bien dans le 1e set, mais c'est toujours difficile avec le vent.
Je le savais lors de mon échauffement. Il balayait le court. Oui, j'ai eu beaucoup de mal aujourd'hui. Ca a été difficile.

Q: Quand vous avez cassé votre raquette sur le court, ca vous a fait du bien?
RF: Non, par vraiment.

Q: Vous souvenez vous de la dernière fois où vous avez cassé votre raquette, Roger?
RF: C'était peut-être ici, face à Rafa...

Q: C'était ici?
RF: Peut-être, je ne sais pas.

Q: C'est certainement difficile pour vous de venir ici juste après un match. Les émotions sont encore très présentes. Est-ce difficile d'apprécier ce genre de match? On les regarde et on n'arrive pas à y croire, parfois. Je suppose que c'est difficile pour vous...
RF: Tu essayes autant que tu peux, mais ca ne marche pas... Aujourd'hui, c'est différent parce qu'il y a eu beaucoup de vent. Une fois que tu te sens mal, c'est difficile de se retrouver, vous savez.
En plus, ca a été compliqué à un moment parce qu'on avait le soleil dans les yeux. Le lancé de balle était délicat. Entre 1h30 et 2h30, ca a été très dur.
Mais, c'est la même chose pour les deux joueurs. Une fois que l'un des joueurs commence à prendre la main, alors l'autre perd confiance. C'est difficile, mais il a vraiment lutté dans le 1e set.
Alors, j'ai fini pire que lui. Il a joué si mal dans le 1e set, j'ai du faire un gros effort pour finir pire que lui. C'est bien.

Q: Pensez vous qu'il a réussi à jouer mieux que vous?
RF: Oui, bien sûr. Le résultat le prouve.

Q: Ne trouvez vous pas que vous vous êtiez un peu trop pressé pour jouer certains coups alors que vous auriez pu attendre un peu plus longtemps?
RF: Pas vraiment. J'ai juste essayé de garder la balle dans le court. Je n'ai pas tant cherché les lignes.

Q: Vous avez senti beaucoup de pression?
RF: Non, en fait. Je n'ai gagné aucun de ces 20 derniers tournois, alors personne ne s'attend à ce que je gagne.
Ca a été une année difficile, surtout sur les surfaces dures.
Mon jeu n'est jamais vraiment revenu, excepté à l'Us Open où je trouve que j'ai bien joué.
Lorsque j'ai retrouvé ma forme, alors j'ai eu ce problème de dos. C'est pas de chance, mais heureusement, la saison sur dur est finie.

Q: Comment évaluez vous votre jeu sur dur durant le début de saison?
RF: C'est la fin... la fin de la saison sur dur. Je m'en fiche, à présent. Je passe à la terre battue, c'est un nouveau chapitre.

Q: Sur terre, vous ne participez qu'à deux tournois avant Roland Garros.
RF: Oui, et ca va rester comme cela.

Q: Ca ne va pas changer?
RF: Rien n'est gravé dans la pierre. On ne sait jamais... Je ne sais pas...

Q: Avez-vous eu l'impression qu'il vous relancait dans la partie, à 4-0, lorsqu'il a fait une double faute, deux fois de suite? Avez-vous pensé qu'il y avait une ouverture?
RF: C'était difficile de garder son service, avec le vent qui tournait. D'un côté, lorsque tu n'avais pas le soleil dans les yeux, tu jouais contre le vent alors tu avais une petite chance de breaker.
Je savais que je n'étais pas fini mais j'aurais du tenir pour obtenir un 3-1. Peut-être, dans le 3e set, j'ai eu une balle de jeu. Je pense que j'aurais pu la smasher, mais je ne l'ai pas lue suffisemment rapidement et j'ai fini par perdre le point.
C'est la plus grosse opportunité que j'ai eu dans ce match.

Q: Vous avez joué d'autres matchs où les choses n'ont pas été en votre faveur également et vous ne vous êtes jamais énervé. Qu'est ce qui a fait la différence aujourd'hui, lorsque vous avez perdu votre calme?
RF: Je ne l'ai pas perdu . J'étais juste frustré. Ce n'est pas parce que j'ai cassé une raquette que je l'ai perdu. Ca ne m'a pas aidé à me sentir mieux... c'est juste un reflexe naturel que j'ai eu.

Q: Pensez-vous que vous allez pouvoir passer au dessus des problèmes que vous rencontrez actuellement ou bien allez-vous devoir demander les avis d'un coach?
RF: J'ai eu au moins 5 entraineurs depuis ces 2 dernières années...

Q: Avez-vous senti la foule vous encourager après que vous aillez cassé votre raquette?
RF: Oui, c'est super... Ils m'ont encouragé après que j'ai cassé ma raquette...


Partager cet article
Repost0

commentaires