Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR

ACTU-TENNIS
Le Blog

Vous êtes le  visiteur !

jawdropTOUT ce que vous devez voir et savoir sur le monde du tennis et ses stars. Les derniers potins, les vidéos des matchs, les propos insolites sont ici !

 

english.png    english2.png
Webmaster: Moïse
Contact: contact@actu-tennis.net
Facebook - Twitter - Forum

 

Rechercher

30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 13:22

Un match époustouflant s'est joué, aujourd'hui, sur le court central de la Rod Laver Arena à Melbourne Park et qui opposait la tête de série numéro 1, Rafael Nadal, a son compatriote Fernando Verdasco.

Après avoir luttés ensembles lors de la Coupe Davis, l'année dernière, les deux Espagnols se sont affrontés lors des demi-finales dans un match qui aura duré 5h14 et 5 sets 6-7(4) 6-4 7-6(2) 6-7(1) 6-4   , enregistrant ainsi le match le plus long de l'Histoire de l'Australian Open.

Cette demi-finale, qui s'est solvé par la victoire de Rafael Nadal, a été d'un niveau incroyable, atteignant les sommets de l'art tennistique et poussant les deux joueurs jusqu'à donner le meilleur d'eux-mêmes, dans un rythme déchaîné. Rafael Nadal n'aura gagné qu'un petit point en plus que son adversaire, 193 à 192, lorsque celui-ci a commit une malheureuse double faute à 30-40 dans le dernier jeu...

"C'est comme cela dans le tennis..." a expliqué Fernando. "J'ai essayé de servir comme dans les autres jeu... juste un très bon second service, et puis j'ai commis la double faute..."

L'Espagnol, tête de série numéro 17, peut pourtant être fier de son parcours dans ce tournoi du Grand Chelem, qui représente le meilleur de sa carrière. Avec 20 aces marqués au court de la partie pour seulement 4 double-fautes et 95 coups gagnants au total, Fernando Verdasco aura tout donné (16 balles de break sauvées !) pour garder en vue l'espoir d'une première finale de Grand Chelem, à l'âge de 26 ans:

"C'est triste de perdre le match après 5 heures de jeu,"  a t'il ajouté, "mais, d'un côté, je dois être satisfait de mon tournoi et de la manière dont j'ai joué aujourd'hui. Je pense que ca a été un match incroyable. Je garderai ce match en tête toute ma vie."

Son adversaire, Rafael Nadal aura été impeccable, présent dans les moments importants et effectuant quelques retours incroyables, dont lui seul connait tous les secrets. Avec 52 coups gagnants pour 25 fautes directes seulement, le numéro 1 mondial aura montré une combativité et une défense à toute épreuve. Il ne se sera fait breaker que 2 fois, durant tout le match.

"Ca a été un match riche en émotion." a confessé le vainqueur en conférence de presse. "Verdasco a joué un niveau incroyable. Dans le 4e sets, il semblait être un peu fatigué, et puis il a commencé à servir a 212, 215 km/h tout le temps, et tous étaient dedans. Je n'ai eu aucune chance de le breaker dans ce set. Moi, mon service était bien. J'ai bien joué, et je n'ai eu aucune chance dans le 4ème set. Il a joué un tie-break incroyable, non?"

Après avoir remporté le 1e set, puis le 4e au tie-break, Fernando Verdasco s'est finallement incliné face à un Rafael Nadal redoutable, qui n'aura rien laissé passé. Ce dernier s'offre ainsi sa première finale sur dur d'un tournoi du Grand Chelem et tentera de battre Roger Federer, dans sa course au titre.

"C'est toujours excitant de jouer face à Roger," a confié Rafael". Surtout dans une finale de Grand Chelem. Je pars un peu malchanceux. Je ne sais pas comment je serai pour la finale. Je vais essayer de faire de mon mieux pour récupérer mon physique. Mais, après  un match comme cela, on se sent très lourd les jours suivants..

"Pour moi, ca va être très intense de jouer une autre finale de Grand Chelem, ma première ici, en Australie. Ce n'est pas de chance, je rencontre toujours le même joueur: le meilleur. C'est sur, j'en préfererai un autre! Mais c'est ce qui fait les grands moments sportifs."


A 22 ans, Rafael Nadal disputera sa 8e finale en Grand Chelem pour tenter de décrocher son 6e titre, après 4 Roland Garros et 1 Wimbledon.

Cliquez sur l'image pour + de photos

Partager cet article
Repost0

commentaires