Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR

ACTU-TENNIS
Le Blog

Vous êtes le  visiteur !

jawdropTOUT ce que vous devez voir et savoir sur le monde du tennis et ses stars. Les derniers potins, les vidéos des matchs, les propos insolites sont ici !

 

english.png    english2.png
Webmaster: Moïse
Contact: contact@actu-tennis.net
Facebook - Twitter - Forum

 

Rechercher

29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 12:34

Le triple vainqueur de l'Australian Open, Roger Federer, est le premier joueur à se qualifier pour la Finale du Grand Chelem qui devra l'opposer au vainqueur du match Nadal / Verdasco.

En 2 heures 7 minutes, et 3 sets, 6-2 7-5 7-5 la tête de série numéro 2 s'est défait de son adversaire, Andy Roddick, jusqu'alors très solide à ce stade de la compétition.

"Je suis très satisfait de ma performance dans ce tournoi." a déclaré le champion."Le tableau était difficile et dangereux lorsque j'y repense."

 Après avoir remporté de belles victoires face à de jeunes joueurs ambitieux tels que Tomas Berdych ou Juan Martin del Potro, le Suisse disputera sa 18e finale en tournoi du Grand Chelem et tentera de remporter le titre pour égaler le record de Pete Sampras qui totalise de 14 victoires en Grand Chelem.

Pour cela, il devait déjà passer l'épreuve des demi-finales disputées sous une chaleur étouffante, face à un adversaire très en forme et revenu en trombe en début de saison, l'ancien numéro 1 mondial, Andy Roddick, qui avait enregistré une jolie victoire contre le Suisse lors du Masters de Miami en 2008.

"Je n'avais pas de tactique particulière." a admis Roger". Juste retourner ses services, et voir ce que je pouvais en tirer. Me concentrer sur mes propres services pour toujours bien commencer mes jeux de service, 15-0 et ensuite pouvoir être agressif. C'est ce qui importe avec Andy. C'est une partie qui va se dérouler sur quelques coups ici et là pour se créer une opportunité de remporter le point lorsqu'il le faut. C'était ma tactique de jeu, et ca a bien fonctionné."

Dès le 3e jeu du premier set, Roger Federer s'assure d'une avance comfortable en breakant l'Américain sur un coup droit long de ligne. Puis il réitère le break lors du 5e jeu, sur une volée ratée de son adversaire. Mécontant de sa prestation, l'Américain s'énerve et rate deux opportunités de break dans le 8e jeu pour laisser le Suisse s'en tirer avec un set en poche, en 32 minutes.

"J'ai bien commencé la partie," a confié le vainqueur" J'ai trouvé que j'ai joué un jeu très solide ce soir, bien que le niveau ait été élevé. Il y a eu quelques jeux dans lesquels j'ai très bien servi durant le 1e set, et cela m'a donné beaucoup de confiance pour le 2eme. Je me suis bien déplacé, et j'ai retourné beaucoup de balles, ce qui a rendu les choses difficiles pour Andy de marquer des points du fond de court. C'est ce que j'espèrais faire."

Dès l'entame du set suivant, Roger Federer continue à mettre la pression sur son adversaire et se procure deux balles de break que l'Américain parvient à sauver. Après 6 aces dans ses 4 jeux suivants, Andy Roddick parvient à emmener la partie jusqu'au 11e jeu, qu'il finit par céder sur trois volées ratées.
Toujours plus persistant, le Suisse ne relâche pas un instant la pression et continue de faire son jeu pour remporter la manche 7-5, en 43 minutes.

Au terme de ses 2 premiers sets, les deux joueurs ont passés plus de 65 % de leur 1e balles, avec 33 services gagnants sur un total de 37 pour Roger Federer, et 7 aces pour Andy Roddick.

Dans le 3e set, ce dernier retrouve ses marques un instant et parvient à remporter ses jeux facilement. Dans le 4e jeu, il va même jusqu'à s'offrir 2 balles de break que Roger Federer parvient à sauver.
Sur le 5e jeu, c'est au tour du Suisse de se procurer deux balles de break qu'il sort nettement suite à des erreurs inhabituelles.
Enfin, au bout du 11e jeu, ce dernier parvient à trouver une opportunité de breaker l'Américain, grâce à l'un de ses 20 coups droit gagnants de la partie.
Servant pour le gain du match, la tête de série numéro 2 clos la partie sans avoir perdu un seul jeu et très solide sur ses engagements (83% de pts marqués sur ses 1e balles) et seulement 15 fautes directes pour 51 coups gagnants.

Il s'agit là du premier match dans lequel Roger Federer surpasse Andy Roddick dans le total des aces marqués (16 aces contre 8).

Quant à son prochain adversaire, le Suisse attend toujours:

"J'aimerais jouer Verdasco, parce qu'il n'a jamais joué de finale de Grand Chelem," a t'il déclaré en conférence de presse." Mais bien entendu, jouer Rafa est plus excitant parce que nous avons disputé tant de finales de Grand Chelem l'un contre l'autre... En plus il est le meilleur joueur du  monde pour le moment. Ca rendrait le match très intriguant"

La réponse attendue sera connue demain...


Partager cet article
Repost0

commentaires