Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR

ACTU-TENNIS
Le Blog

Vous êtes le  visiteur !

jawdropTOUT ce que vous devez voir et savoir sur le monde du tennis et ses stars. Les derniers potins, les vidéos des matchs, les propos insolites sont ici !

 

english.png    english2.png
Webmaster: Moïse
Contact: contact@actu-tennis.net
Facebook - Twitter - Forum

 

Rechercher

21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 19:43

Roger FEDERER
Extrait


Q: Une autre belle victoire aujourd'hui, vous devez être satisfait.
RF: Oui, le match a été bon. Je suis satisfait de mon jeu. J'ai su que cela allait être difficile car il ( Evgeny Korolev) prend souvent de gros risques. Oui, je suis satisfait d'avoir pu établir une bonne stratégie.

Q: Est ce que jouer Marat est toujours aussi excitant?
RF: Absoluement. Cela va être un bon match, c'est certain. Nous avons un passé. Nous avons joué l'un contre l'autre quelques fois déjà. Nous avons joué lors de tournois majeurs et fait de bons matchs. En coupe Davis aussi...
Alors oui, ca fait longtemps... Lui, étant un ancien numéro 1... moi aussi, ancien titré en Grand Chelem... cela va être une rencontre intriguante.
Au temps où il était vraiment à son meilleur niveau, nous avons chacun développés deux personnalités différentes en grandissant. Moi je me suis calmé, et lui a continué à fonctionner ainsi. J'ai toujours trouvé que nos rencontres étaient bien. Alors oui, je suis content.
Je crois que nous avons joué l'année dernière à Wimbledon. Nous avions fait un bon match. Je pense que ca va être un peu plus difficile ici, sur surface dur, ca convient mieux à son jeu.

Q: Vous préfereriez que le match soit planifié dans la journée ou dans la soirée?
RF: Ca n'a pas d'importance. Je ne crois pas que Marat ait un problème avec la chaleur. Je crois qu'il détient un bon record de 5 sets. Il est endurant et n'a jamais vraiment de problème physique. Je n'ai pas de préférence.

Q: Cela ne vous fait pas drôle d'utiliser le mot  "ancien" (NLDR: lorsqu'il parlait d'ancien numéro 1 mondial)
RF: C'est le cas non? J'ai été un homme très fier durant un long moment et je le suis toujours en ce qui concerne le record. Aujourd'hui, Rafa mérite cette place parce qu'il s'accroche depuis un long moment. Il aurait pu perdre sa place de n°2 face à Djokovic, à de nombreuses reprises... Alors il le mérite vraiment...

Q: L'année dernière vous avez dit que vous aviez crée un monstre.... Est ce que vous vous sentez toujours comme tel aujourd'hui?
RF: D'une certaine manière, tout le monde s'attend encore à ce que je gagne chaque match. Mais, je veux dire par la que ca a été un peu excessif durant un petit moment, en 2005, 2006, 2007 et 2008... A chaque match que je jouais, dès que je perdais un set, ca devenait incroyable. Les gens amplifiaient tout... Tout le monde aime cette phrase que j'ai dite, et moi aussi... parce que je suis content d'avoir crée ce monstre. J'ai été couvert de succès, et je le suis toujours, alors j'espère pouvoir en recréer un, de nouveau.



Novak DJOKOVIC
Extrait

Q: Comment vous sentez-vous? Vous avez gagné deux matchs en 3 sets. Vous avez trouvé vos marques?
ND: Oui, je joue de mieux en mieux, ce qui est très encourageant pour moi. J'ai dit que ca n'était pas vraiment facile dans la 1ere manche et puis j'ai gagné en 3 sets. J'ai vaiment bien progressé et j'ai bien joué dans le 2e et le 3e set.

Q: Et plus particulièrement vos services et vos retours
ND: Oui, le service et le retour ont été très efficace, ce qui m'a bien aidé dans chaque jeu. Je peux dire que je me sens bien sur les retours comme sur les services, alors tout ca prend une tournure plutôt positive.

Q: Juste une double faute et 71%. Est ce le niveau que vous allez devoir maintenir?
ND: Bien sur... On doit toujours servir de notre mieux et jouer de notre mieux. Mais on est pas toujours sur d'avoir le meilleur résultat! C'est normal d'avoir des hauts et des bas dans un tournoi. La constance est quelque chose qu'on essaie tous d'acquérir.

Q: Avec Roger en bonne santé et Andy qui joue bien, est-ce que ca va être dur de gagner cette année?
ND: Je me pose simplement des questions sur mon jeu et mes matchs. Je trouve que je joue de mieux en mieux à chaque match, alors c'est tout ce qui compte. J'ai planifié de faire cela. Si je continue à maintenir mon niveau de jeu, alors j'irai loin dans le tournoi.

Q: Il va y avoir un très bon match en Espagne, en Mars: La Serbie contre l'Espagne. La présence de Janko Tipsarevic et Nenad Zimonjic est-elle importante? Vous pensez pouvoir battre les tenants du titre?
ND: C'est la deuxième année d'affilée que nous sommes confrontés aux tenants du titre. Alors, c'est pas le tableau le plus facile... Nous avons une équipe de jeunes qui ont beaucoup de potientiel. C'est super de pouvoir aussi compter sur Troicki.
C'est important d'avoir Zimonjic qui est le numéro 1 des joueurs de double. Les doubles sont très importants dans cette compétition. Nous la débuterons sans être favoris... Ce seront eux les Favoris, bien sur...
Si Rafa joue, alors nous avons moins de chances que s'il ne joue pas. Mais nous n'abandonnerons pas. C'est certain.

Q: Delic vient juste de remporter son match. Le considérez-vous comme un adversaire plus facile à jouer?
ND: Personne n'est facile à jouer dans ce tournoi. Je ne sous-estime personne. Delic mérite d'être au 3e tour. S'il en est là, c'est qu'il a des qualités. Il a un bon service. Nous nous sommes joués à Wimbledon en 2007 et le match était très serré, alors je suppose que ca va être la même chose ici.


Marat SAFIN
Extrait

Q: Etes-vous content de votre victoire?
MS: Oui, vraiment . Les conditions étaient meilleurs qu'hier alors, c'était plus facile.

Q: Quelle a été la différence entre votre jeu dans le 1e set, comparé au 2e et 3e sets dans lesquels vous avez gagné plus facilement?
MS: Dans le 1e set, on est toujours un peu nerveux. On a besoin de se faire au jeu de l'autre, spécialement lorsqu'on ne s'est jamais joué. Alors ca prend un peu de temps...

Q: Vous serez opposé à Roger Federer. Vous devez avoir de bons souvenirs de l'avoir joué ici?
MS: J'ai hâte d'y être. Je ne suis pas inquiet. Je vais jouer mon match. Nous nous connaissons bien tous les deux. Il sait comment me jouer, je sais comment le jouer.
Malheureusement, je n'ai jamais gagné beaucoup de matchs contre lui, mais j'ai hâte. C'est une autre chance pour moi. Je n'ai rien à perdre. Ce qui doit être adviendra.

Q: Vous vous sentez au top de votre tennis?
MS: Mes meilleurs années sont derrières moi, à l'époque où je n'étais pas blessé. Mais c'est bien mieux de jouer sans pression. Je trouve que je joue mieux que l'année dernière, ca c'est certain. Je sers mieux. Je me sens mieux sur le court. Le service me donne un gros avantage, alors c'est plus facile pour moi.

Q: 2005, demi-finale, vous avez battu Roger... Pouvez-vous nous remémorer cet instant? Cela a été l'une des meilleurs victoires de votre carrière?
MS: Certainement... Ca m'a d'ailleurs donné l'occasion de remporter mon 2e Grand Chelem. J'ai du vraiment m'employer durant ce match. J'ai été chanceux qu'il ait un peu appréhendé le 5e set, et qu'il n'ait pas effectué les coups gagnants qu'il aurait du faire.
Je servais bien, ce qui a sauvé mon jeu et mon 5e set, parce que les opportunités étaient nombreuses. Mon service m'a beaucoup mis en confiance.
En fait, a chaque fois que je le joue, les matchs sont serrés. J'ai  toujours été proche de la victoire sans pouvoir l'atteindre. Dans le 5e set, j'ai senti que c'était ma chance de remporter le match. Je devais juste être fort et aller cherche la victoire.
Comme je l'ai dit, Il n'a pas effectué les coups qu'il aurait du faire, et il était bien plus proche de gagner le 5e set que ce que je ne l'étais. Mais je suppose que j'ai été plus aggressif que lui.

Q: Vous n'avez pas joué Kooyong. Etait-ce à cause d'une blessure? Où est-ce que ca en est maintenant?
MS: Mon cou était un peu raide durant le match contre Hrbaty (NLDR: Hopman CUP). Je ne pouvais pas vraiment bien servir .... Alors j'ai décidé de déclarer forfait et de m'occuper de ca.

Q: Revenons sur Roger, pensez-vous que beaucoup de choses aient changés depuis votre dernière rencontre à l'Open d'Australie?
MS: Et bien, sa vie a changée, plutôt dans le bon sens d'ailleurs. Il a gagné quelques Grand Chelem après celui-là. Et moi, je me suis blessé. J'ai du guérir de mes blessures. Alors nos chemins ont pris des directions différentes. Il a pris en confiance à travers les années, et moi j'ai du me remettre de mes blessures. Alors je préfererais être à sa place!
Mais, de toutes manières, ce sont nos vies... des parties de nos vies...


Fabrice SANTORO
Extrait
Q: A quel point avez vous eu mal à la fin du match? Vous sembliez soulagé que le match se finisse?
FS: Oui, lors du dernier point, j'étais heureux. Juste avant, je me souviens que j'ai ressenti une vive douleur à ma jambe gauche. J'avais une vilaine crampe. J'étais très inquiet à l'idée de disputer le dernier point. Alors j'ai été heureux que ca s'arrète.

Q: Qu'est ce qui a fait la différence aujourd'hui? Qu'est ce qui a fait que vous avez gagné?
FS: J'ai gagné parce que je ne voulais pas perdre. Quand j'ai commencé le match, je me sentais bien. Je m'étais reposé durant 2 jours après le match contre Juan Carlos. Il faisait plutôt chaud.
Mais le soleil a un peu baissé, et je me suis senti mieux. Je veux simplement quitter le tournoi en ayant donné 100% de mon tennis. Je crois que j'ai joué l'un de mes meilleurs matchs en Grand Chelem.

Q: Est-ce que vous avez gardé à l'esprit votre premier quart de finale, il y a 3 ans de cela?
FS: Oui, Melbourne est associé à de nombreux souvenirs. J'aime cette ville, et j'adore ce tournoi.
Melbourne Park représente quelque chose de spécial pour moi. Chaque fois que je viens ici, je joue bien. J'ai l'énergie suffisante pour bouger mon corps et donner le meilleur. Une fois encore, ce tournoi, même s'il n'est pas encore fini, est un bon souvenir à garder.

Q: Qu'avez-vous pensé de votre adversaire?
FS: Je savais, avant le match, que cela allait être très difficile. Je le connais depuis quelques années. Il est le genre de joueur que j'aime regarder à la TV ou lorsque je le peux. Parce qu'il peut tout faire sur un court. Il se déplace bien, il sert bien. Il a un revers incroyable et un bon coup droit.
Il a beaucoup de possibilités dans sa raquette. Alors j'étais soucieux avant le match. Je me disais que ca allait être très difficile de le battre. Il m'a poussé à jouer mon meilleur tennis, et je l'ai fait.

Q: Il a dit que vous n'aviez aucune chance au prochain tour, et qu'il aurait gagné facilement s'il n'y avait eut que 3 sets. Quels sont vos commentaires?
FS: Je ne peux pas dire que je n'ai aucune chance. Ca va être très difficile, c'est certain. Je verrai vendredi matin, lorsque je me réveillerai, comment va mon corps.
Alors, on verra bien. Mais, si je suis fatigué Vendredi, même si je ne peux pas jouer mon meilleur tennis, je donnerai tout.

Partager cet article
Repost0

commentaires