Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR

ACTU-TENNIS
Le Blog

Vous êtes le  visiteur !

jawdropTOUT ce que vous devez voir et savoir sur le monde du tennis et ses stars. Les derniers potins, les vidéos des matchs, les propos insolites sont ici !

 

english.png    english2.png
Webmaster: Moïse
Contact: contact@actu-tennis.net
Facebook - Twitter - Forum

 

Rechercher

20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 07:31

Le Britannique Andy Murray a bénéficié d'une victoire précoce sur le vétéran Andrei Pavel.

En effet, tandis qu'il était mené 6-2 3-1, ce dernier a préferré jeter l'éponge suite à un mal de dos survenu dans le match donnant ainsi une victoire facile à la tête de série numéro 4.

Néanmoins, Andy Murray s'est montré très confiant dès l'entame de match, contrairement à son adversaire qui multipliait les fautes directes, en fond de court comme au filet.

Suite à cette prise de contact rapide avec les courts de Melbourne, le Britannique devra affronter, pour son 2e tour, l'Espagnol Marcel Granollers, vainqueur à Houston face à James Blake en 2008.

Le jeune Ernests Gulbis, quant à lui, aura été l'auteur d'un bon match face à l'Espagnol Albert Montanes.

Avec 11 aces et 83% de pts gagnés sur ses 1e balles, le Letton s'est montré très à l'aise sur le court de Melbourne, multipliant les coups gagnants en fond de court, comme à la volée.

En 1h30 seulement et 3 sets, 6-3 6-2 6-3 , Ernests Gulbis s'est défait de son adversaire facilement, en jouant un tennis propre et puissant. Toujours en attente d'une victoire consécrative de son talent, nul doute que ce joueur redouté pourrait bien offrir quelques belles surprises s'il continue à jouer de la sorte durant le tournoi.

Le Français Gilles Simon s'est également qualifié pour le 2e tour, 6-4 6-1 6-1.

Malgré une 1e balle peu convaincante, le Niçois s'est appliqué sur un bon jeu de contre pour venir à bout de l'Espagnol Pabo Andujar. Avec 42 coups gagnants et 8 aces, Gilles Simon,qui souhaitait prouver ses compétences lors des grands rendez-vous, avance donc dans la compétition et sera opposé à l'Australien Chris Guccione lors de son prochain tour.

Son compatriote, Richard Gasquet, ancien numéro 1 national, aura eu, quant à lui, plus de difficulté lors de sa partie qui l'opposait à l'Argentin Diego Junqueira. Disputée en 4 sets, 6-7(5) 7-6(3) 6-3 6-4, la partie a finalement tournée en faveur du Français, meilleur dans ses engagements et plus percutant que son adversaire.

La grande déception du moment demeure celle de l'Australien Lleyton Hewitt opposée au Chilien Fernando Gonzalez.

En effet, dans un match qu'il redoutait, l'Australien se sera pourtant bien battu sur le court central, et aura montré une belle opposition durant 5 sets, 5-7 6-2 6-2 3-6 6-3.

Pourtant mal engagé dans le tout premier jeu, mené 0-40 sur son service, l'ancien numéro 1 mondial est parvenu à éviter le break d'entrée pour tenir son service jusqu'à 6-5.
Fernando Gonzalez, décidé à pousser le set jusqu'au tie break, n'a pourtant pas su garder le privilège d'une avance comfortable à 30-0 pour conserver son service. Remportant 4 points d'affilés, Hewitt effectue le break et remporte le 1e set.

Dans la 2e manche, le Chilien se réveille et montre plus d'agressivité pour s'offrir le premier break à 2-1. Continuant dans la même optique, il confirme son break puis effectue le double break pour mener 4-1 et remporter le set sur son service, en 35 minutes de jeu.

Le 3e set se déroule de la même manière. Gonzalez continue à mettre la pression sur le dos de son adversaire qui concède les balles de break et ne parvient pas à tenir ses engagements. Avec seulement 2 coups gagnants contre 19, l'Australien cède la 3e manche, 6-2 en 32 minutes de jeu.

Mais dans la 4e manche, la tendance s'inverse. Plutôt inconstant lors de ses matchs, Fernando Gonzalez accuse une balle de break à son encontre pour se laisser mener dans la partie, 3-1 avant de reprendre les devants et recoller au score grâce à son coup droit, 4-3.
Puis, trop de fautes directes lui feront perdre la manche, au bénéfice de Lleyton Hewitt qui conservait ainsi ses chances de continuer dans le tournoi.

A 1-1, dans le set décisif, Gonzalez doit faire face à 4 balles de break à son encontre et parvient à les sauver . Relancé dans la partie, il effectue le break dans le jeu suivant pour mener les hostilités et prendre de l'avance, 3-1.
Mais, ratrappé au score sur son jeu suivant suite à une crampe survenue lors du service, le Chilien doit, de nouveau, effectuer le travail pour se procurer une nouvelle balle de break dans le jeu suivant, et la convertir.

Plus de fautes cette fois-ci lui assure le gain du match et la qualification pour le 2e tour.

Cliquez sur les images pour + de photos

Partager cet article
Repost0

commentaires