Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BIENVENUE SUR

ACTU-TENNIS
Le Blog

Vous êtes le  visiteur !

jawdropTOUT ce que vous devez voir et savoir sur le monde du tennis et ses stars. Les derniers potins, les vidéos des matchs, les propos insolites sont ici !

 

english.png    english2.png
Webmaster: Moïse
Contact: contact@actu-tennis.net
Facebook - Twitter - Forum

 

Rechercher

19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 20:30

A quelques jours de la Finale de la Davis Cup, le capitaine de l'équipe Espagnole, Emilio Sanchez, et celui de l'équipe d'Argentine, Alberto Mancini, ont tenu à s'exprimer sur l'évènement de cette fin de saison qui rassemble les deux pays, à Mar Del Plata, en Argentine.


Emilio Sanchez

Malgré l'enjeu d'une telle finale, le capitaine de l'équipe Espagnole a précisé qu'il s'agissait, avant toute chose, de prendre du plaisir à jouer, dans un pays qui penchera, inévitablement pour les joueurs de l'équipe adverse:

"C'est une compétition et une partie de tennis", déclare t'il lors d'une conférence de presse. " Le respect  sportif, nous l'avons pour les joueurs, nos adversaires, car ils représentent les meilleurs joueurs du monde."

"Nous les admirons beaucoup, et espérons être les plus compétitifs possible pour livrer une belle bataille. Nous sommes venus pour jouer, et nous savons que le public encouragera l'Argentine, mais nous savons aussi que c'est un public d'expert, alors il ne devrait pas y avoir de problème..."

"Nous respectons le public, car il connait le tennis, et suit le circuit toute au long de l'anné, et c'est normal qu'il anime les gradins dans l'espoir de remporter la victoire. Cela, nous le respectons aussi. Cependant nous espérons un maintien de l'esprit sportif. Si l'Argentine prend le dessus, alors le public participera, mais si c'est nous qui prenons le dessus, il se peut que le public nous dise "non"
.

Le capitaine a souligné que, la surface qui présentait quelques irrégularités les jours derniers était maintenant convenable et que, de toute manière, elle serait la même pour les deux équipes. En ce qui concerne l'état d'esprit de son équipe, Emilio Sanchez a tenu à préciser:

"Nous achevons les derniers préparatifs, et il est clair que chacun de nous fournit un gros travail. Il ne faut pas être un "gourou" pour motiver les joueurs, ce sont des professionnels, et ils sont pleinement conscient de l'opportunité qu'ils ont. En ce qui concerne la pression et la fatigue qu'ont accumulé les argentins, nous ne nous en soucions pas. Tout ce que nous voulons est de prouver ce que nous valons sur le terrain. "

Mais, de l'autre côté, la résistance sera néanmoins coriace:

"Nalbandian et Del Potro sont exceptionnels, au service comme en fond de court", a conclu Emilio."C'est pourquoi nous devons jouer avec nos armes, celles qui causeront le plus de damages possible."



Alberto Mancini

Suite au forfait du numéro 1 mondial, Rafael Nadal, le Capitaine de l'équipe d'Argentine a précisé que cette finale de la Coupe Davis n'en sera pas, pour le moins, plus facile à jouer:

"Ce qu'il ne faut pas faire est de se relâcher et de penser que les matchs seront beaucoup plus faciles, parce qu'en vérité, ce ne le sera pas." a t'il précisé.

"Bien que Ferrer ne soit pas dans ses meilleurs jours, il reste un joueur expérimenté. Feliciano Lopez et Fernando Verdasco sont des joueurs qui n'ont ni l'expérience ni le nombre de matchs des autres joueurs, mais qui restent dangereux."

"Il est certain que cette finale penche un peu en notre faveur due au forfait de Nadal, mais il ne faut pas penser que ce sera facile. Ils viennent avec moins de pression pour créer la surprise. Il faut donc rester vigilant et s'apliquer."

Puis, Alberto Mancini a déclaré qu'il préferait attendre avant d'annoncer qui disputerait les doubles:

"Tout va dépendre de la situation et de la manière dont se déroulera la journée de vendredi." a t'il conclu. "Cela se décidera en fonction des résultats. Et puis, cela dépendra aussi des matchs qui se seront déroulés, et de l'état de fatigue de chacun."

Partager cet article
Repost0

commentaires